Interview d’un designer de jouets

Ferdinand Lecomte, designer de jouets à Paris

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

La création est quelque chose de très stimulant ! Chaque fois que l’on imagine un jouet, on imagine aussi tout l’univers qui va avec. Nous avons par exemple récemment développé des jouets autour du thème du pirate. Bateaux, canons, têtes de mort… l’enfant doit retrouver tous ces éléments pour créer ses propres histoires lorsqu’il s’amuse. C’est en outre un métier dans lequel on est amené à voyager dans des pays leaders sur le marché (Chine, États-Unis…) pour rencontrer d’autres designers, voir comment ils travaillent et pourquoi pas, piocher quelques idées.

Comment a évolué votre profession ?

Le marché du jouet n’a plus de frontières et est devenu mondial. L’avantage pour un designer est que son travail s’en trouve plus riche et varié. Car un jouet qui plait en France, ne plaira pas nécessairement en Allemagne ou ailleurs. On doit donc proposer des produits adaptés aux goûts de chaque pays et redoubler d’inventivité. Mais parallèlement, il faut travailler plus vite, car la concurrence s’est également accrue. Les évolutions en informatique nous ont bien aidés dans ce sens. Les logiciels sont toujours plus performants et nous permettent d’être plus rapides, mais aussi plus précis.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Interview d’un designer de jouets”

Aller à la barre d’outils