Interview d’un réalisateur pour la télévision

Thierry Lécuyer, réalisateur pour la télévision

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

C’est un rêve de gosse. J’ai assisté à une émission lorsque j’avais 7 ou 8 ans et je me suis dit que je voulais travailler pour la télévision. A l’âge de 14 ans, j’ai animé une émission pour les enfants. En fait j’ai découvert le métier de réalisateur au service cinéma de l’armée pendant mon service militaire. J’ai alors commencé à travailler pour le ministère de la Défense. Après quelques années, je suis passé à la réalisation pour la télévision sur différentes chaînes (Antenne 2, M6, France Télévisions…). J’ai notamment collaboré pour les journaux télévisés, le journal de la santé, et des émissions de sport.

Comment a évolué le métier ?

De plus en plus de tâches sont automatisées et robotisées. Certaines caméras sont pilotées depuis la régie. Il n’y a plus de cadreur derrière. Le rythme de travail a lui aussi changé. Toutes les émissions « des chiffres et des lettres » de la semaine sont enregistrées à la chaîne sur une journée, ce qui fait de très longues journées. Auparavant, c’était plus étalé. C’est pourquoi aujourd’hui, je privilégie le direct. Non seulement pour l’adrénaline, vous n’avez le droit qu’à une seule prise, mais aussi parce que lorsque vous rendez l’antenne, le journée est terminée.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils