Devenir traiteur

C’est quoi ?

Celui qui concocte des repas ou des buffets pour des centaines de personnes, dans le cadre de manifestations diverses (mariage, séminaire d’entreprise, communion…). En collaboration avec son client, il conçoit et organise le menu des festivités (apéritif, entrée, plat, dessert, boisson) ainsi qu’une partie du déroulé de l’événement (service à table, animation pendant le repas…).

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac pour décrocher le diplôme de « traiteur organisateur de réceptions » à l’école supérieure de cuisine française. Le candidat doit passer par une classe préparatoire culinaire intégrée à l’école (entrée sur dossier). A l’issue de l’année, il passe des tests (anglais, techniques et créativité culinaires, gestion). En fonction de ses résultats, il est retenu ou non pour poursuivre sa formation pendant 2 années supplémentaires.

Le candidat idéal ?

Rigoureux et organisé ! Préparation des repas, transport, installation des tables… tout doit être parfaitement calibré.

Les plus ?

Faire que tous les invités passent un moment inoubliable.




Les moins ?

Le traiteur a une sacrée pression sur les épaules. La nourriture qu’il propose doit être irréprochable, surtout lorsqu’il s’agit d’un événement aussi important dans une vie que le mariage.

Je travaille quand ?

Les horaires sont normaux. En revanche, la charge de travail s’alourdit à mesure que l’événement à couvrir se rapproche.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les traiteurs renommés, les artisans, ou encore l’industrie hôtelière offrent régulièrement des postes. Il est également possible de monter sa propre entreprise.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.500 euros pour un débutant.

DR Crux

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils