Devenir dessinateur de bande dessinée

C’est quoi ?

Le crayon de la BD. Son premier travail : représenter les personnages principaux imaginés par l’auteur (silhouette, coiffure, vêtement, accessoires…). Puis, à partir du scénario détaillé, crayon ou stylo à la main, il va mettre en image case par case chaque planche de la bande dessinée.

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac pour obtenir le DNAP (Diplôme national d’arts plastiques) mention bande dessinée dans une école d’art (une dizaine d’établissements en France). On y accède sur concours. Il n’existe toutefois pas de parcours type et la plupart des dessinateurs sont autodidactes.

Le candidat idéal ?

Bosseur ! (cf. interview).

Les plus ?

C’est un métier où l’on s’amuse. Le dessinateur crée de nouveaux univers, côtoie des héros tous les jours…




Les moins ?

Le risque de se couper du monde. Le dessinateur passe des semaines seuls devant sa table de dessin.

Je travaille quand ?

En fonction de la difficulté des cases. Il faut plusieurs mois pour dessiner un album de 50 pages.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Les places sont chères.

Combien je gagnerais par mois ?

Selon les maisons d’édition, un dessinateur débutant touche entre 150 et 260 euros par planche auxquels il faut ajouter un pourcentage sur les ventes.

DR Emuzesto

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Devenir dessinateur de bande dessinée”

Aller à la barre d’outils