Devenir dessinateur en construction navale

C’est quoi ?

Une sorte de modéliste. A l’aide d’un ordinateur, il s’occupe de donner forme à toutes les pièces que l’on peut trouver sur un bateau (rivets, planches pour la coque, safrans…) en fonction des cotes qu’on lui a fournies (hauteur, largeur…). Il transmet ensuite ses modèles aux ateliers de fabrication, notamment pour la création des moules.

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac en BTS « conception de produits industriels » (plus de 90 établissements en France) ou « mécanismes et automatismes industriels » (plus de 130 établissements). Il est fortement recommandé d’être également titulaire d’un CAP de dessin préparé en 2 ans après la 3e.

Le candidat idéal ?

Minutieux, il a une bonne représentation des volumes dans l’espace (2D, 3D).

Les plus ?

La diversité des pièces et des navires sur lesquels il travaille.




Les moins ?

Le métier n’offre pas tellement la possibilité de laisser libre cours à l’esprit créatif du dessinateur.

Je travaille quand ?

Là aussi, les horaires sont variables et dépendent des délais de livraison.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup, car outre la construction navale, d’autres secteurs recrutent (automobile, aéronautique…).

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.500 euros (débutant)

DR King JW

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir dessinateur en construction navale”

Aller à la barre d’outils