Devenir expert naval

C’est quoi ?

Un inspecteur chargé de vérifier le bon état des bateaux. En mer ou à quai, il examine les navires, s’assure qu’ils sont opérationnels pour la navigation. Usure, enfoncement de la coque, rien ne lui échappe. Il s’occupe également du suivi des travaux de réparation et des essais et sans son autorisation, pas question pour un bateau de prendre la mer.

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac dans une école de la marine marchande (le Havre, Marseille, Nantes…) pour obtenir le DESMM (Diplôme d’études supérieures de la marine marchande) auxquels il faut ajouter une année de service en mer pour obtenir le brevet d’officier.

Le candidat idéal ?

Il est passionné par les bateaux et curieux de leur fonctionnement. La pratique d’une langue étrangère est un sérieux atout et facilite la communication avec des équipages étrangers.

Les plus ?

Etre envoyé en mission d’inspection pendant plusieurs jours aux quatre coins du monde.




Les moins ?

L’accumulation de lois, réglementations et autres normes à ingurgiter. (cf. interview).

Je travaille quand ?

Généralement à horaires fixes du lundi au vendredi. Mais l’expert naval peut être envoyé en mission du jour au lendemain en semaine comme le week-end.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Mais les sociétés qui recrutent réclament généralement un minimum d’expérience professionnelle dans la marine marchande (2 ou 3 ans).

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 2.500 euros (débutant).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils