Devenir officier énergie-propulsion

C’est quoi ?

L’officier responsable des systèmes de propulsion (du moteur nucléaire ou thermique à l’hélice) et de production d’énergie des navires de la Marine nationale. A la tête d’une équipe de marins, il a en charge la maintenance des moteurs et des générateurs qui permet d’alimenter le bâtiment en électricité. En cas de voie d’eau ou d’incendie, c’est à lui de prendre les mesures pour circonscrire l’inondation ou le feu.

J’en prends pour combien ?

4 ans après le bac. Tout d’abord 3 ans pour décrocher une diplôme dans les domaines de l’électronique, de l’énergie, de la mécanique ou encore du nucléaire : par exemple une licence mention « électronique, électrotechnique et automatique » préparée à l’université de Picardie ou de Lille. Il faut ensuite déposer un dossier de candidature au Cirfa de son département. Une fois retenu, le candidat intègre l’école navale du Poulmic dans le Finistère.

Le candidat idéal ?

Il a d’excellentes compétences techniques et dégage une autorité naturelle puisqu’en tant qu’officier, il est amené à donner des ordres.

Les plus ?

Allier des fonctions de commandement avec une quinzaine d’hommes sous ses ordres à des fonctions d’ingénieur sur des systèmes complexes comme les réacteurs nucléaires des sous-marins.




Les moins ?

Se séparer de sa famille des mois durant.

Je travaille quand ?

A bord, la vie s’organise sous forme de quarts de 6 à 8h de travail consécutives, suivis de période de repos et ainsi de suite. Quand son navire est au port, il supervise l’entretien des machines. Les horaires sont alors normaux.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Chaque année la marine ne recrute qu’une dizaine d’officiers énergie-propulsion.

Combien je gagnerai par moi ?

Environ 1500 euros en début de carrière. On touche également des primes plus ou moins élevées en fonction de la dangerosité de la mission et du navire sur lequel on embarque. On a le droit à un logement gratuit fourni par la Marine Nationale.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils