Devenir plongeur-démineur

C’est quoi ?

Un spécialiste des engins explosifs. Sa mission : neutraliser les mines détectées en mer. En tenue de plongée ou en scaphandre et toujours en équipe, il descend sous l’eau à proximité de la bombe et tente de la désamorcer. Il est envoyé dans les zones de conflit. Mais, il est aussi amené à intervenir sur terre en France pour par exemple neutraliser des explosifs de la dernière guerre (cf. interview).

J’en prends pour combien ?

Environ un an après le bac. Tout d’abord 18 semaines de formation à l’école navale de Maistrance à Brest. On y accède sur examen du dossier de candidature à remplir dans un CIRFA (Centre d’information et de recrutement des forces armées). Puis environ 9 mois à l’école de plongée de Saint-Mandrier. Pour l’intégrer, il faut être déclaré apte par un médecin. Les candidats qui ont des problèmes de tympans ne sont par exemple pas sélectionnés en raison de la pression exercée par l’eau à 80 mètres de profondeur.

Le candidat idéal ?

Calme, il sait garder son sang-froid dans les situations délicates. Pas question d’avoir la main qui tremble pendant une opération de déminage.

Les plus ?

Les liens très forts qui unissent les membres d’une équipe. Quand ils interviennent sur un déminage, ils doivent se faire une confiance aveugle.




Les moins ?

C’est un métier particulièrement risqué !

Je travaille quand ?

A bord, comme à terre, il alterne les périodes de garde et de repos. Comme un pompier, il intervient le plus rapidement possible en cas d’alerte. Le groupement auquel il appartient doit être disponible 24h/24, 7 jours/7.

Y’a de la place pour moi ?

Peu. Il n’existe que trois groupements (Cherbourg, Brest et Toulon). Une quinzaine de plongeurs-démineurs sont recrutés chaque année.

Combien je gagnerai par moi ?

Environ 1800 euros en début de carrière prime comprise.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir plongeur-démineur”

Aller à la barre d’outils