Devenir diététicien

C’est quoi ?

Un expert en l’alimentation saine. Il concocte des menus équilibrés en accord avec les exigences de ses patients (perdre du poids, retrouver la forme…). Il peut également recevoir les personnes envoyées par des nutritionnistes et établit un régime alimentaire en fonction de leurs recommandations (sans sel, faible teneur en sucre…). En hôpital, il travail de concert avec médecins et cuisiniers pour élaborer des plats adaptés aux besoins de chaque malade.

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac en BTS ou DUT diététique. Une trentaine d’établissements préparent ces diplômes en France. Mais les études risquent d’être rallongées (cf. interview)

Le candidat idéal ?

Pédagogue ! Les conseils délivrés aux patients ne doivent pas être perçus comme une contrainte, sinon, ça ne marchera pas.

Les plus ?

Apporter santé mais aussi bien être à ses patients.




Les moins ?

Ce n’est pas toujours facile de faire changer les habitudes alimentaires, d’autant que les patients qu’il reçoit sont souvent d’incorrigibles gourmands.

Je travaille quand ?

35h en hôpital. En cabinet, avec une bonne clientèle, les journées sont plus longues.

Y’a de la place pour moi ?

Peu dans les établissements de soin (hôpitaux, clinique…) faute de budget et il est difficile de se faire une clientèle dans le privé. En résumé, pas facile de trouver du boulot !

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1400 euros (débutant).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils