Devenir officier de police

C’est quoi ?

L’enquêteur par excellence. Sur le terrain, il dirige les investigations pour des affaires de meurtre, de cambriolage, de trafic de drogue… Arrivé sur une scène de crime, il observe les lieux à la recherche d’indices qui lui permettront de démarrer l’enquête. Des empreintes de pas différentes dans le jardin signifient par exemple qu’il faut sûrement rechercher plusieurs criminels. S’il n’y a pas eu effraction, la victime connaissait peut-être son agresseur. Il s’appuie également sur les résultats d’analyses de la police scientifique placée sous ses ordres, mais aussi les filatures, planques, ou encore les écoutes pour retrouver le coupable. Il procède aux arrestations des suspects et mène leurs interrogatoires pendant la garde à vue.

J’en prends pour combien ?

4,5 ans après le bac. Tout d’abord trois ans en faculté pour décrocher une licence en droit. Le candidat peut alors passer le concours national composé d’épreuves écrites (culture générale, droit pénal…) ainsi que des entretiens de motivation et de langues étrangères. Il intègre alors l’Ensop de Cannes-Ecluses (77) pour 18 mois de formation.

Le candidat idéal ?

Il a un sens aigu de l’observation. Il faut recueillir un maximum d’indices sur la scène de crime ou pendant une perquisition pour remonter le piste du coupable.

Les plus ?

Le plaisir de boucler une affaire et de mettre les criminels derrière les barreaux.




Les moins ?

Les crimes non résolus et restés impunis.

Je travaille quand ?

De jour, de nuit, en semaine ou le week-end, les horaires sont irréguliers. En général, un enquêteur ne compte pas ses heures, surtout sur des affaires sensibles comme des meurtres ou des enlèvements.

Y’a de la place pour moi ?

Très peu ! En 2011, 33 candidats ont été admis au concours. Ils étaient plus de 2000 à se présenter.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 2400 euros pour un premier poste à Paris et 2200 euros en province.

DR Philippe48

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils