Devenir assistant parlementaire

L'intérieur de l'Assemblée nationale

C’est quoi ?

Le bras droit du député. Homme ou femme de l’ombre, il prend les rendez-vous pour l’élu. Il inscrit l’inauguration d’une école ou encore la visite d’une usine à son agenda. C’est également à lui de répondre au téléphone, d’ouvrir, de trier le courrier et de s’occuper des relations avec la presse. Dans certains cas, il est la plume du député. Il rédige alors les discours, mais aussi les propositions de loi ou les amendements et peut le conseiller sur des questions juridiques.

J’en prends pour combien ?

Il n’existe pas de formation spécifique. Toutefois, une licence de sciences politiques préparée en trois ans après le bac constitue un sérieux atout. Elle est dispensée en université (Paris 2, Lyon 2..).

Le candidat idéal ?

Il est super organisé ! Entre les séances à l’Assemblée nationale, les déplacements sur le terrain, les interviews dans les médias, les députés sont très demandés. Il faut jongler avec toutes ces sollicitations pour organiser au mieux leur agenda.

Les plus ?

La relation privilégiée avec un député puisque l’assistant parlementaire est son collaborateur le plus proche.




Les moins ?

Perdre son travail quand le député est battu aux élections.

Je travaille quand ?

L’assistant parlementaire ne compte pas ses heures. Il doit toujours être disponible. Plus un élu est connu et cumule les fonctions, plus les journées sont chargées et se terminent tard.

Y’a de la place pour moi ?

En principe oui, puisque chacun des 577 députés est autorisé à recruter jusqu’à cinq assistants parlementaires. Dans les faits, les annonces d’emploi n’existent pas. Les élus recrutent des personnes en qui ils ont une entière confiance. Ils se sont par exemple connus sur les bancs de l’école ou durant leurs précédents métiers.

Combien je gagnerais par mois ?

1800 euros en moyenne. Mais le salaire dépend de chaque député. Ce dernier dispose d’une enveloppe globale de 9000 euros pour cinq assistants maximum.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils