Devenir iconographe

C’est quoi ?

Un spécialiste de la photo, chargé d’illustrer les articles d’un journal. Il effectue ses recherches auprès des agences de photos, ou des institutions (musées, organisme public…) et fait une sélection pour le rédacteur en chef ou le directeur artistique. Les clichés retenus doivent mettre en valeur, mais aussi éclairer le contenu d’un texte. Il organise également des séances de prises de vue.

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac au total. Tout d’abord 2 ans d’études dans le domaine de la documentation (DUT, DEUST, BTS…). Puis, 1 année en université pour décrocher une licence professionnelle « sciences humaines et sociales spécialité gestion et traitement documentaire des fonds iconographiques ». La formation de documentaliste est également très appréciée.

Le candidat idéal ?

Sens esthétique, ténacité et efficacité sont indispensables pour trouver la bonne photo parmi les nombreuses sources à sa disposition.

Les plus ?

Travailler la photo parfaite exige un certain travail d’investigation.




Les moins ?

La frustration ! Les finances des journaux et des magazines sont de plus en plus serrées. L’illustration idéale peut passer à la trappe faute de budget suffisant.

Je travaille quand ?

Tout dépend des délais impartis pour trouver une photo. Un iconographe qui travaille en presse quotidienne doit travailler très vite et parfois en horaires décalés (soir, weekend).

Y’a de la place pour moi ?

De moins en moins, crise de la presse écrite oblige!

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1.500 euros.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils