Devenir secrétaire de rédaction

C’est quoi ?

Celui qui relit, corrige les textes des journalistes avant de les insérer dans les pages du magazine : fautes d’orthographe, erreurs de syntaxe, rien n’échappe à son œil acéré. En relation avec le rédacteur en chef, il planche aussi sur la titraille des articles (titres, inter-titres, sous-titres…). Lorsqu’un texte est trop long, il doit trouver le moyen de le couper, voire de le reformuler sans en détruire la logique, ni le sens initial.

J’en prends pour combien ?

Le cursus est le même que pour les journalistes. Rarement recrutés directement à la sortie des écoles, les secrétaires de rédaction démarrent bien souvent comme journaliste ou à d’autres postes au sein d’un journal.

Le candidat idéal ?

Rigoureux et concentré à la relecture d’un texte, il maîtrise parfaitement la langue française.

Les plus ?

Jouer avec les mots, travailler l’écriture et la langue.




Les moins ?

Certaines vérifications comme l’orthographe des noms propres sont répétitives et fastidieuses.

Je travaille quand ?

Les horaires sont normaux (35h à 39h par semaine). A l’approche du bouclage d’un journal (sa finalisation avant impression), les journées sont plus longues. Le magazine doit être en kiosque en temps et en heure.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! La presse écrite traverse une période de crise et les recrutements sont très limités.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1.800 euros

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Devenir secrétaire de rédaction”

Aller à la barre d’outils