Devenir programmateur musical

C’est quoi ?

Une sorte de DJ. Il choisit les titres diffusés sur les ondes en fonction du genre musical de sa radio (rock, dance, hip hop, variété…). Pour cela, il pioche dans les albums, single qu’il reçoit des maisons de disques ou des artistes. La sélection ne se fait pas selon ses goût mais selon ceux de ses auditeurs. Sur ordinateur, il créé ensuite la liste de lecture (playlist) qui passera à l’antenne. Il peut aussi donner sa chance à des chanteurs ou compositeurs en les incorporant à la programmation diffusée.

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac pour décrocher un BTS métiers de l’audiovisuel option « gestion de production » ou « métiers du son ». On y accède sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Il a une oreille pour repérer les artistes et les morceaux qui plairont au public. Il doit également rester ouvert et ne pas se focaliser sur ses seuls goûts musicaux. Il faut penser à ce que veut écouter le public.

Les plus ?

Recevoir gratuitement un grand nombre de CD.




Les moins ?

Être sans cesse sollicité par les attachés de presse des maisons de disques pour diffuser les artistes est lassant.

Je travaille quand ?

Les horaires ne sont pas fixes. Il faut compter en moyenne 3 à 4h pour programmer une journée de musique. Il passe en outre de longues heures à écouter les albums qu’il reçoit et décider des morceaux qui seront diffusés.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Dans les radios locales, les animateurs ont souvent la casquette de programmateur musical. Reste alors les grandes stations, mais les postes sont très rares.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1500 euros.

DR PhantomS

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils