Interview d’un animateur radio

Julien Vigier, animateur sur Wit FM

Comment êtes-vous devenu animateur ?

En fait assez bêtement, je ne pensais pas que l’on pouvait faire de la radio. Je croyais ce métier inaccessible sans connaître une personne déjà implantée dans le milieu. Puis j’ai entendu parler de l’école de radio. J’ai passé un entretien puis quelques tests de culture générale et sur les médias. Le plus important est de montrer sa motivation qu’on en veut. A la fin des études, je suis devenu animateur sur Chérie FM à Rodez. Au bout de 2 ans, je suis parti à Totem, puis Forum à Orléans avant d’animer la tranche 16h-20h sur Wit FM depuis août dernier. C’est aussi ce qui fait le charme de ce métier, c’est la « facilité » avec laquelle on peut changer de radio et donc d’univers.

Comment prépare-t-on 4h d’émission ?

Tout le but du jeu est de laisser croire aux auditeurs que tout est pure improvisation. Mais en fait, une émission se prépare à l’avance. Il y a tout un travail d’écriture sur les blagues ou les informations que l’on sort à l’antenne. Avec le temps cela devient naturel. Mais j’en connais quelques uns qui lisent mot pour mot ce qu’ils ont écrit sans s’en détacher. Moins spontané, cela passe moins bien à l’antenne. Ensuite pour une radio musicale comme Wit FM, on se met au parfum des musiques qui seront diffusées pendant les 4h d’émission pour annoncer les titres, les dates de concert des artistes, etc… C’est plus facile pour moi, puisque je suis aussi le programmateur musical.

DR Blanc bleu communication
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils