Devenir animateur de télévision

C’est quoi ?

Celui qui anime les émissions de télévision (divertissement, variété, musique, culture…). Qu’elles soient en direct ou en différé, il doit les préparer avec minutie, se documenter sur ses invités, prévoir des questions, écrire ses transitions. C’est lui qui donne le ton de l’émission. Dans les jeux, il ne doit par exemple pas hésiter à plaisanter avec les candidats

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac pour décrocher le diplôme de l’école des médias à Paris. On y accède sur un concours composé d’une épreuve écrite et d’un entretien. Toutefois, un diplôme n’est pas indispensable pour devenir animateur. Les télévisions organisent parfois des essais. Il s’agit d’animer une fausse émission avec de faux invités…

Le candidat idéal ?

D’un naturel gai et enjoué. L’animateur doit toujours montrer un visage agréable à ses téléspectateurs, notamment dans les émissions de jeux.

Les plus ?

Les salaires qui atteignent des sommets sur les plus grandes chaînes de télévision.




Les moins ?

La course à l’audimat. L’animateur est sur un siège éjectable. Son émission peut s’arrêter du jour au lendemain si elle n’est pas suffisamment regardée.

Je travaille quand ?

Les horaires sont très variables et dépendent des tournages et des dates de diffusion des émissions tournées en direct.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! La multiplication des chaînes de télévisions offrent de plus en plus de débouchés pour les animateurs. Mais la concurrence est rude. Beaucoup de candidats pour peu d’élus.

Combien je gagnerai par mois ?

De 1500 euros à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les animateurs les plus connus.

DR Georges Biard

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils