Devenir ingénieur agroalimentaire

C’est quoi ?

Une sorte de cuisinier de laboratoire qui transforme les produits cultivés par les agriculteurs. Il conçoit et élabore les produits alimentaires qui se retrouveront dans les rayons des supermarchés. A lui de trouver la recette et le secret pour fabriquer un biscuit plus croustillant ou qui ramollit moins vite, un yaourt plus onctueux. Il utilise pour cela des ingrédients de base, mais aussi des additifs (colorants, épaississants…). Ensuite, il met en place les tests, auprès de consommateurs témoins par exemple, avant de passer à la production à grande échelle.

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. Tout d’abord 2 ans en classes préparatoires scientifiques. On les intègre sur examen du dossier scolaire. Il est alors possible de passer les concours des écoles d’ingénieurs dans l’agroalimentaire (ENSAIA Nancy, INSFA Rennes, ENSBANA Dijon…). Les études y durent 3 ans.

Le candidat idéal ?

Créatif. Certes, le produit fini doit être comestible, mais aussi se démarquer des concurrents par son goût, ses couleurs, ou sa texture pour plaire aux clients.

Les plus ?

Lancer un produit à succès qui deviendra un classique.




Les moins ?

La concurrence entre industriels est féroce. L’ingénieur a cette pression lorsqu’il planche sur un nouveau produit.

Je travaille quand ?

35 à 39h par semaine. Une date butoir est imposée pour remettre le résultat de ses recherches. Lorsqu’elle approche, les horaires par semaine sont plus lourds.

Y’a de la place pour moi ?

Très peu ! Seuls quelques grands groupes industriels recrutent (Danone, Nestlé…). Et les postes sont rares.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 2.500 euros (débutant).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir ingénieur agroalimentaire”

Aller à la barre d’outils