Devenir mécanicien agricole

C’est quoi ?

Un pro de la mécanique spécialisé dans les engins et machines agricoles. Sa mission consiste à réparer et entretenir les tracteurs, pulvérisateurs et autres moissonneuses-batteuses. Il travaille en atelier ou intervient dans les exploitations sur demande des agriculteurs.

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e pour obtenir le certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) « maintenance des matériels, option tracteurs et matériels agricoles ». Environ 60 établissements en France préparent ce diplôme. Ils recrutent sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Il est manuel et habile. C’est littéralement un métier dans lequel il faut mettre les mains dans le cambouis !

Les plus ?

Le plaisir de travailler sur la mécanique hors norme et de plus en plus pointue (électronique embarqué, système hydraulique…) des engins agricoles.




Les moins ?

Entre les les lourdes pièces à déplacer et les journées passées dans des positions peu confortables pour les réparations c’est un métier éprouvant

Je travaille quand ?

Pendant la période de récolte, les machines tournent à plein régime et tombent donc plus souvent en panne. Il faut alors intervenir en urgence et les journées sont bien remplies. En dehors, il fait surtout de l’entretien et les semaines sont plus calmes.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Chez les concessionnaires d’engins agricoles, les coopératives agricoles ou les garages spécialisés. Il est en outre possible de monter son propre garage de réparation. Il faut alors se faire une clientèle.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.200 euros (débutant).

DR PRA

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils