Devenir technico-commercial agricole

C’est quoi ?

Un vendeur. Il se rend dans les exploitations pour vendre aux agriculteurs différents produits : graines, engins agricoles, engrais, ou encore équipements (serres, systèmes d’irrigation…). Il négocie les prix directement avec l’exploitant et peut lui accorder des remises en fonction du nombre d’articles achetés, de sa la fidélité… Des objectifs de vente lui sont généralement assignés par son employeur. A lui de fixer ses rendez-vous chaque semaine pour atteindre le chiffre demandé (10.000, 15.000 euros par mois…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après la bac pour décrocher un BTSA (brevet de technicien supérieur de l’agriculture) « technico-commercial ». Une centaine d’établissements préparent ce diplôme en France. Ils recrutent sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Fin négociateur ! Certains exploitants sont durs en affaire.

Les plus ?

Les liens qui se créent avec les agriculteurs. Ce sont souvent les mêmes qu’il est amené à rencontrer au gré de ses tournées.




Les moins ?

Passer beaucoup de temps sur les routes en voiture pour aller d’exploitation en exploitation.

Je travaille quand ?

Les horaires dépendent des rendez-vous décrochés par semaine. Les fins de mois peuvent être un marathon si le nombre de vente n’est pas atteint.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup ! Grossistes, détaillants, fabricants d’engins agricoles, ou encore coopératives agricoles recrutent régulièrement des technico-commerciaux pour vendre leurs produits ou leurs services.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.300 euros par mois auxquels s’ajoutent des primes, jusqu’à plusieurs centaines d’euros, si les objectifs de ventes sont atteints.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils