Devenir ingénieur routier

C’est quoi ?

Celui qui trace les routes, autoroutes et aménage les voies urbaines (rues, boulevards…). Son travail commence par une étude basée sur les exigences de son client. Il peut s’agir de la créer un nouveau tronçon de trouver des solutions pour réduire les accidents à un carrefour. Il définit alors le type de revêtement à utiliser (asphalte, pavés…), les aménagements à mettre en place (rond-points, réseaux d’assainissement, d’électricité…) ou encore les éléments de sécurité à installer (feux tricolores, glissières de sécurité..). Puis, il s’occupe du suivi des travaux.

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. Tout d’abord deux ans de classe préparatoire aux grandes écoles. Puis à l’issue d’un concours national, trois ans dans une école d’ingénieurs (ENPC Paris, les Mines Nantes…).

Le candidat idéal ?

Il ne se limite pas à l’aspect technique d’un projet. L’aménagement d’un boulevard suppose par exemple qu’il prenne en compte les flux de circulation pour ajuster les limitations de vitesse et éviter les embouteillages.

Les plus ?

Chaque projet apporte son lot de difficultés. Tout l’intérêt du métier est de se creuser les méninges pour trouver une solution.




Les moins ?

Le client est roi ! Et ses intérêts ne sont pas toujours compatibles avec un projet de route optimal. C’est notamment le cas des mairies qui cherchent avant tout à répondre aux attentes de leurs administrés. Pourtant il faut se conformer aux demandes de ces dernières.

Je travaille quand ?

Minimum 35h par semaine. Tout dépend de la nature des projets. Certains se concentrent sur quelques journées bien remplies. D’autres prennent plusieurs années. Les horaires sont alors normaux.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les sociétés spécialisées recherchent régulièrement de nouveaux ingénieurs. Il est en outre possible de monter son propre cabinet d’études en ingénierie routière. Reste alors à décrocher des contrats.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 2500 euros (débutant).

DR Jonathan-du-60

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils