Devenir remorqueur sur autoroute

C’est quoi ?

Le dépanneur. Au volant de son remorqueur, et en contact téléphonique avec son employeur, il intervient sur les accidents ou auprès des automobilistes en panne. Il procède alors aux réparations sur place ou embarque les véhicules (voitures, camions, tracteurs) pour les amener chez un garagiste.

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e pour obtenir un CAP « maintenance des véhicules automobiles ». Il faudra aussi être titulaire d’un permis poids lourd pour conduire les plus grosses dépanneuses.

Le candidat idéal ?

Efficace, il est capable de rapidement diagnostiquer une panne.

Les plus ?

La satisfaction d’avoir aidé des automobilistes en détresse à reprendre la route.




Les moins ?

Les horaires décalés.

Je travaille quand ?

Entre 35h et 40 par semaine. Les astreintes de nuit, le week-end ou les jours fériés font partie du métier.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les entreprises de remorquage, les sociétés d’autoroute ou les garagistes, recrutent régulièrement des dépanneurs remorqueurs.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1200 euros (débutant).

DR Ruben de Rijcke

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils