Devenir agent de piste

C’est quoi ?

Celui qui sur le tarmac dirige les avions vers leurs aires de stationnement et aide les pilotes à se garer. Une fois l’appareil sur son emplacement, l’agent de piste s’occupe de charger et décharger le contenu des soutes (bagages, fret…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e pour décrocher un CAP ou un BEP. C’est le minimum requis pour se faire embaucher par une compagnie aérienne. C’est cette dernière qui dispense la formation au métier d’agent de piste après le recrutement.

Le candidat idéal ?

Il a une bonne condition physique. Les bagages à décharger sont parfois lourds. Le candidat doit également avoir un casier judiciaire vierge pour être recruté.

Les plus ?

Orchestrer le ballet de véritables monstres d’acier n’est pas banal.




Les moins ?

Malgré le casque sur les oreilles, difficile de s’extraire du bruit incessant des réacteurs d’avions.

Je travaille quand ?

Très tôt le matin, très tard le soir, en semaine, le weekend, les jours fériés, les horaires sont variables en fonction de l’intensité du trafic aérien.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les aéroports et les compagnies aériennes recherchent régulièrement des agents de piste.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1300 euros (débutant)

DR Gary Nichols

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils