Devenir chef de station d’épuration

C’est quoi ?

Le responsable de la qualité des eaux retraitées dans une station d’épuration. Il chapeaute l’équipe chargée des prélèvements aux différents stades du traitement de l’eau et analysés en laboratoire. C’est à lui que revient également la mission d’entretenir et de moderniser les installations (poses de biofiltres, de systèmes de désodorisation…). Il supervisenfin la partie administrative (paye des employés, comptabilité…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac pour décrocher un BTS « métiers de l’eau » (19 lycées et classes en France) ou « hygiène, propreté environnement » (22 lycées et classes). On les intègre sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Il est organisé ! Le chef de station d’épuration doit avoir un œil sur tout ce qui se passe dans sa station.

Les plus ?

Être un maillon clé dans la protection de l’environnement.




Les moins ?

Les horaires très lourds et une vie de famille parfois difficile à gérer !

Je travaille quand ?

Du lundi au dimanche, le chef de station ne compte pas ses heure. Il doit être disponible pour intervenir en cas d’alerte pour une pollution des cours d’eau par les eaux usées.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Bien que le France compte plus de10000 stations sur son territoire, le renouvellement des postes reste limité.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 2200 euros.

DR Antoine Taveneaux

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils