Devenir hydrologue

C’est quoi ?

Un fin connaisseur du cycle de l’eau. A la différence d’hydrogéologue qui travaille sur les eaux souterraines, lui s’occupe des eaux de surface. Il surveille la potabilité et le degré de pureté de l’eau prélevée dans les rivières ou les fleuves et destinée à la consommation. Il intervient également pour limiter le risque d’inondation dans les villes ou sur le littoral. Il se rend sur place pour étudier le terrain… De retour dans son labo, il modélise différents scénarios en prenant en compte la force des vents, des marées ou le niveau de précipitation. Puis, il définit les solutions à mettre en œuvre : construire un barrage, des digues…

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. Tout d’abord 2 ans en classes préparatoires. On les intègre sur examen du dossier scolaire. Puis, après un concours, 3 ans dans une école d’ingénieur qui propose une spécialisation en hydrologie ou dans le domaine de l’eau (ENGEES à Strasbourg, Ensip Poitiers…).

Le candidat idéal ?

Minutieux, il ne doit oublier aucun paramètre dans ses calculs. De ses travaux dépend la sécurité des personnes. En cas de tempête et de brusque montée des eaux, une hauteur de digue mal calibrée peut mettre en péril des habitants.

Les plus ?

Se creuser les méninges et finalement trouver une solution pour empêcher des inondations ou préserver les rivières de la pollution.




Les moins ?

Ce sont les mairies ou l’État qui décident de réaliser les travaux pour limiter le risque d’inondation. Et ce n’est pas toujours agréable de voir une partie de son travail finir aux oubliettes faute de budget.

Je travaille quand ?

Au moins 39h par semaine.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les débouchés sont nombreux : organismes publics (Diren, DDE, Agence de l’eau…), compagnie des eaux, bureaux d’études spécialisés en environnement…

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 2200 euros (débutant).

DR Vincent

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils