Devenir inspecteur de l’Education nationale

C’est quoi un inspecteur de l’Education nationale ?

Le contrôleur des enseignants. Ses missions sont nombreuses. L’inspecteur de l’Education nationale est chargé d’évaluer les professeurs. Il se rend donc dans les classes pour les observer en cours et les noter. Ces notes conditionnent les évolutions de carrières des profs, pour devenir directeur d’un établissement par exemple. C’est aussi à lui de trouver des remplaçants en cas d’absence d’un professeur, ou encore de gérer les conflits qui surviennent avec les parents. Il participe enfin à l’élaboration des programmes scolaires.

J’en prends pour combien ?

6 ans, dont 5 années comme professeur de collège ou de lycée. Le candidat passe alors un concours organisé par l’État pour intégrer l’École supérieure de l’Éducation nationale (ESEN) à Poitiers. Il y suit une formation d’un an.

Le candidat idéal ?

Organisé pour gérer au mieux toutes les tâches qui lui sont confiées : l’élaboration des programmes, le contrôle et la notation des profs ou encore règlement des conflits.

Les plus ?

Régler les conflits parents-professeur avant qu’ils ne s’enveniment et ne se répercutent sur le travail de l’élève. Certains parents braquent leurs enfants contre leur enseignant, ce qui peut se révéler très néfastes pour eux.

Les moins ?

Le contact très réduit avec les élèves et l’enseignement.




Je travaille quand ?

Environ 35h par semaine.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! En 2009, 168 postes ont été offerts pour 400 candidats ! L’Éducation nationale prévoit de passer à 200 recrutements dans les années à venir

Combien je gagnerais par mois ?

l’Inspecteur de l’Education national gagne environ 2.700 euros en début de carrière.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils