Devenir formulateur

C’est quoi ?

Une sorte de cuisinier de laboratoire ! Un soupçon d’avoines, une pointe de blé, le formulateur travaille en équipe afin de mettre des compléments alimentaires (sous formes de granulés). L’objectif est d’équilibrer la nourriture des animaux. Il prépare également les médicaments pour les vétérinaires et procède aux différents tests sur animaux en laboratoire. Un bétail en bonne santé fournit du lait ou de la viande de meilleure qualité.

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac en BTS bioanalyses et contrôles (35 établissements répartis en France). Certaines universités de chimie offrent une année de formation supplémentaire en licence professionnelle formulation (Cergy…) ou industries chimiques (Le Havre…).

Le candidat idéal ?

Persévérant ! Il faut essayer beaucoup de dosages différents avant de trouver la bonne formule pour le bon animal.

Les plus ?

La satisfaction de trouver la bonne formule après plusieurs mois de recherches.




Les moins ?

Pas toujours facile d’imposer ses idées lorsque l’on travaille en équipe.

Je travaille quand ?

35 heures du lundi au vendredi.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup ! Car en dehors du secteur de l’élevage, le formulateur peut travailler dans les domaines de la cosmétique ou de la pharmacie.

Combien je gagnerais par mois ?

2000 euros (débutant)

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils