Devenir inséminateur

C’est quoi ?

Un spécialiste de la reproduction animale. En relation directe avec les éleveurs, il effectue des prélèvements (sang, sperme…) sur les cheptels pour déterminer le pedigree des animaux, leurs périodes de fécondation et les meilleurs reproducteurs. Après analyse en laboratoire, il retourne à la ferme conseiller l’éleveur, puis surveille ou procède lui-même à l’insémination. Il utilise pour cela un pistolet pneumatique qui envoie une dose de sperme dans les voies génitales de l’animal (vaches, juments…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac en BTSA (Brevet de technicien supérieur agricole) productions animales. 48 établissements préparent ce diplôme en France.

Le candidat idéal ?

Précis ! L’insémination est une opération délicate. Il a également un bon contact avec les animaux.

Les plus ?

Entre analyse en labo et travail sur le terrain, le métier est très varié.




Les moins ?

En période de rush les journées peuvent être très longues (jusqu’à 60 vaches à inspecter par jour à raison de 10 à 15 minutes par visite).

Je travaille quand ?

Les horaires sont normaux. Toutefois, certaines périodes de l’année sont plus chargées car l’inséminateur doit respecter les périodes de fécondité des animaux.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup, notamment dans les centres d’insémination agréés par le ministère de l’agriculture.

Combien je gagnerais par mois ?

1600 euros (débutant) sans compter certaines primes (déplacements…).

DR Uwemuell

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Devenir inséminateur”

Aller à la barre d’outils