Devenir technicien de maintenance éolienne

C’est quoi un technicien de maintenance éolienne ?

C’est un technicien qui veille au bon fonctionnement des éoliennes. Il s’occupe de l’entretien des tours et des nacelles reliées aux pales dans lesquelles se trouvent le moteur, le transformateur électrique… Il réalise pour cela des inspections de maintenance sur les éoliennes. Depuis le centre de contrôle, il surveille les paramètres des éoliennes (température, pression…). En cas d’anomalie détectée, il diagnostique la panne et effectue les réparations. Casque vissé sur la tête et équipement d’escalade, l est parfis amené à jouer les acrobates au sommet de l’éolienne.

J’en prends pour combien ?

Environ 3 ans après le bac. Tout d’abord deux années pour décrocher un BTS « maintenance industrielle » (pour en savoir plus sur la formation cliquez ici) ou « électrotechnique ». Puis environ 8 à 9 mois de formation complémentaire « maintenance en technique de parc éolien ».

Le candidat idéal ?

Sujet au vertige s’abstenir ! Certaines éoliennes s’élèvent à plus de 100m de hauteur et il faut parfois intervenir en rappel au bout d’une corde.

Les plus ?

Mécanique, électricité, électronique et escalade, c’est un métier aux multiples facettes.




Les moins ?

Travailler en extérieur quel que soit le temps. Il faut savoir qu’en outre en haut des éoliennes, en général ça souffle. Après tout elles ont été placées dans des couloirs de vent.

Je travaille quand ?

35H par semaine réparties du lundi au dimanche.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup ! L’énergie éolienne est en plein développement. De nombreux chantiers, notamment off-shore, comme dans la Manche, vont voir le jour dans les prochaines années. Environ 250 techniciens sont recrutés chaque année dans les sociétés de distribution d’électricité ou encore les fabricants d’éoliennes.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 2000 euros (débutant).

Ci-dessous une petite vidéo sur le métier de technicien de maintenance éolienne.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils