Devenir technicien de rivière

C’est quoi ?

Un inspecteur des cours d’eau chargé de l’entretien de 20 à 80 km de rivière et de leurs berges. Sur le terrain, il procède à des analyses (taux d’oxygénation de l’eau, présence de polluants…) et essaie de déterminer l’origine d’une pollution. De retour à son bureau, il rédige un rapport, destiné aux pouvoirs publics, sur les mesures à mettre en place (réintroduction d’une espèce de poissons, injonction à une entreprise…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac en BTSA (Brevet de technicien supérieur agricole) « gestion et maîtrise de l’eau » ou « gestion et protection de la nature » (36 établissements). Certaines universités (Paris 6…) offrent une année de formation supplémentaire en licence professionnelle « aménagement et entretien de rivière ».

Le candidat idéal ?

Fin observateur. Certains signes ne trompent pas quant à la qualité d’un cours d’eau (plantes mortes, populations de certains batraciens en recul…).

Les plus ?

C’est un métier de plein air. Le technicien de rivière passe généralement 2/3 de son temps de travail sur le terrain pour 1/3 au bureau.




Les moins ?

Pas toujours facile de convaincre les pouvoirs publics de mettre la main à la poche pour engager les travaux. Un crève-cœur quand on voit l’état de certains cours d’eau.

Je travaille quand ?

De jour ou de nuit, en semaine ou le week-end, le technicien de rivière gère son emploi du temps. Seule obligation rendre son rapport en temps et en heure.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Le technicien de rivière est généralement employé par les mairies ou des associations de pêche ou encore de préservation de l’environnement. Avec les nouvelles réglementations européennes sur la qualité des cours d’eau, comme Natura 2000, de nombreux emplois pourraient voir le jour dans les années à venir.

Combien je gagnerai par mois ?

A partir de 1500 euros

DR Qknat

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils