Devenir chaudronnier

C’est quoi ?

Il fabrique toutes les pièces de métal que l’on retrouve dans une fusée. Selon son niveau d’études, il participe aussi au dessin de la fusée dans le bureau d’études.

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e. Un CAP mécanicien cellule d’aéronef suffit. Mais pour travailler sur des pièces plus complexes, il faut un bac pro réalisation d’ouvrages chaudronnés ou BEP. En poussant jusqu’au BTS, il peut travailler au bureau d’études comme dessinateur industriel. Il donne alors une 1re idée de la forme de la fusée, et dessine toutes les pièces.

Le candidat idéal ?

Précis. Chaque pièce de la fusée doit être réglée au millimètre près.

Les plus ?

Concevoir les pièces, les fabriquer, le chaudronnier a plus d’une corde à son arc.




Les moins ?

C’est un métier éprouvant. Il faut parfois travailler avec des machines et des matériaux très lourds.

Y’a de la place pour moi ?

Oui. Chez EADS, mais surtout dans une des 4500 entreprises qui travaillent pour le constructeur d’Ariane.

Combien je gagnerai par mois ?

1400€ (débutant).

DR Pline

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils