Devenir ingénieur en électronique spatial

C’est quoi ?

Un pro du microprocesseur. Il conçoit tout le matériel et les composants électroniques d’une fusée (système de radio transmission, radar…)

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. 2 années en math sup-math spé (sur dossier) préparent aux concours des écoles d’ingénieurs généralistes. La spécialisation en électronique se fait dans l’école.

Le candidat idéal ?

Méthodique afin d’anticiper toutes les défaillances possibles d’un nouvel équipement. Et les normes aéronautiques sont sévères (résistance à de hautes températures…)

Les plus ?

Travailler sur ce qui se fait de mieux en matière électronique.




Les moins ?

Peu de travail sur le terrain. Il passe la majeure partie dans son bureau derrière son ordinateur.

Je travaille quand ?

Du lundi au vendredi avec des périodes de rush lors du bouclage des projets.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Une fusée est bourrée d’électronique. EADS et les entreprises sous contrats recherchent régulièrement des ingénieurs électronicien.

Combien je gagnerai par moi ?

2200€ (débutant).

DR Captainm

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils