Devenir ambulancier

C’est quoi ?

Celui qui transporte en voiture les malades et les blessés. Contacté par le centre de régulation des ambulanciers ou du 15, il part sur les accidents ou au domicile de personnes en détresse. Arrivé sur place, il leur porte secours et tente de les réanimer à l’aide d’un défibrillateur si besoin. Puis, il les conduit vers un hôpital ou une clinique. Il s’occupe aussi du transport des personnes handicapées vers les centres de soins pour de la rééducation par exemple.

J’en prends pour combien ?

18 mois de formation pour obtenir le diplôme d’État d’ambulancier préparé dans des centres de formation des ambulanciers ou des centres de formation des apprentis (50 en France). On y accède sur entretien. La formation est ouverte au titulaire du permis de conduire depuis 3 ans et du brevet de premiers secours.

Le candidat idéal ?

Il a du sang-froid et conduit parfaitement bien. Toute sirènes hurlantes, Il doit rouler vite tout en faisant attention au trafic.

Les plus ?

C’est un métier d’action dans lequel on est amené à sauver des vies.

Les moins ?

Parmi les premiers à intervenir, il est confronté à des situations parfois difficiles à supporter (accidents, personnes décédées…).




Je travaille quand ?

Les horaires sont lourds. De 35h à plus de 50h par semaine, avec des tours de garde de 24h consécutives, en semaine et le week-end.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Environ 1500 ambulanciers sont recrutés chaque année dans le secteur public (SMUR, SAMU…). Il est en outre possible de monter sa société d’ambulances. Il faudra pour cela obtenir l’accord des autorités. On ne s’improvise pas ambulancier.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1300 euros.

DR Rama

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils