Devenir manipulateur en radiologie

C’est quoi ?

Une sorte de photographe de l’anatomie humaine. A l’aide d’appareils sophistiqués (IRM, scanner…), il prend des clichés de l’intérieur du corps humain avec pour objectif de détecter la moindre anomalie (rupture d’un ligament, petite hémorragie interne, maladie grave…).

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac pour obtenir le diplôme d’État de manipulateur en électroradiologie. Il se prépare dans l’un des 18 établissements répartis en France et accessible sur concours. Le Diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique permet également d’accéder à cette profession après 3 ans d’études. Il suffit de présenter un dossier de candidature dans l’un des 21 lycées qui préparent ce diplôme en France.

Le candidat idéal ?

Vigilance et sens de l’observation sont des qualités essentielles pour bien lire une radio et localiser le problème du patient.

Les plus ?

Les appareils de radiologie sont régulièrement améliorés. Le manipulateur travaille donc régulièrement sur de nouveaux bijoux de technologie.




Les moins ?

Etre exposé au risque d’irradiation.

Je travaille quand ?

En hôpital, par tranche de demi-journées réparties sur toute la semaine, week-ends compris. Dans le secteur privé, les horaires sont normaux : du lundi au vendredi et en journée.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup que ce soit dans les hôpitaux ou dans les cliniques privées.

Combien je gagnerais par moi ?

1400 euros par mois (débutant).

DR Nevit Dilmen

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils