Devenir sage-femme

C’est quoi ?

Un spécialiste de l’accouchement. Le métier est ouvert aux hommes sous le nom de maïeuticien. Les sage-femmes s’occupent du suivi des grossesses. Elles pratiquent par exemple les échographies. Puis le jour J, elles assistent l’obstétricien pour l’accouchement. Elles prennent ensuite en charge le nouveau-né pour surveiller son état de santé et s’assurer que tout va bien dans les premiers jours de sa vie.

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. Tout d’abord une année de médecine en faculté. Puis 4 ans dans l’une des 35 écoles de sage-femmes agréées en France pour décrocher le diplôme d’État de sage-femme. On les intègre après avoir réussi le concours de médecine en fin de première année de faculté. Il faut être bien classé pour avoir le choix de son école.

Le candidat idéal ?

Elle est résistante physiquement pour endurer les longues gardes et sait mettre en confiance les mamans qui sont sur le point d’accoucher.

Les plus ?

Les relations qui se tissent avec les parents dans l’une des périodes les plus importantes de leur vie.




Les moins ?

Certaines naissances se passent mal et il arrivent que des nouveaux-nés décèdent à l’accouchement.

Je travaille quand ?

Les horaires sont irréguliers. Elles doivent assurer des gardes le soir et les week-ends. Elles travaillent parfois jusqu’à 24h d’affilées.

Y’a de la place pour moi ?

Oui a condition de réussir le concours de médecine ! En 2010, le numerus clausus était fixé à 1015 sages femmes diplômées.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1600 euros en début de carrière.

DR Suzanne M. Day

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils