Devenir palefrenier

C’est quoi ?

Un agent d’entretien pour écuries. Son travail consiste principalement à assurer le nettoyage des boxes, à nourrir les chevaux, à s’occuper de leur toilettage et à les promener pour leur dégourdir les pattes. Il est également chargé de l’entretien du matériel (selle, harnais…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e pour obtenir le CAPA (Certificat d’aptitudes professionnelles agricoles) palefrenier-soigneur. Environ 40 établissements proposent cette formation en France.

Le candidat idéal ?

Il a une bonne résistance physique ! Une partie de son travail (promenade et nettoyage des chevaux) s’effectue en extérieur et qu’il pleuve, qu’il neige au qu’il vente, il doit s’occuper des chevaux.

Les plus ?

C’est le métier idéal pour qui aime travailler au contact des chevaux.




Les moins ?

Le palefrenier monte rarement à cheval dans le cadre de son travail.

Je travaille quand ?

Tous les jours de la semaine et souvent dès 6h du matin. Les chevaux réclament des soins quotidiens.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Moins de 10% des candidats trouvent un poste stable à l’issue de leur formation. Pour les autres, ce sont souvent des emplois saisonniers ou en intérim.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.300 euros (débutant).

DR AES

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils