Devenir mécanicien pour attractions

C’est quoi ?

Le mécano ! Il s’occupe de la maintenance des différents manèges et attractions. Boulons bien serrés, fixation des rails, des nacelles… il vérifie toutes les pièces pour éviter les défaillances mécaniques et les accidents gravissimes. Il est aussi amené à intervenir en urgence en cas de panne.

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac pour décrocher un Brevet de technicien supérieur (BTS) « électromécanicien ». Environ 70 établissements préparent ce diplôme en France. On les intègre sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Réactif, il est aussi méthodique et consciencieux. Il ne faut rien laisser au hasard dans les vérifications des manèges. La moindre défaillance technique pourrait causer un accident.

Les plus ?

Travailler sur de la mécanique de haute précision et des monstres d’acier de plusieurs tonnes.




Les moins ?

La pression sur les épaules. Il n’a aucun droit à l’erreur. La sécurité des passagers est en jeu.

Je travaille quand ?

35 à 40h réparties du lundi au dimanche. Il travaille souvent en dehors des horaires d’ouverture des attractions, sauf en cas de panne urgente.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Parcs d’attractions, forains travaillent tous avec des mécaniciens.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1700 euros (débutant).

DR Vassil

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir mécanicien pour attractions”

Aller à la barre d’outils