Devenir opérateur d’attractions

C’est quoi ?

Celui qui accueille le public sur les attractions et actionne les manèges. Il commence sa journée par la mise sous tension de l’attraction dont il a la charge. Puis il ouvre les portes aux visiteurs, les place dans les manèges. Il vérifie soigneusement que les consignes de sécurité sont respectées (ceinture ou harnais de sécurité enclenché, aucun objet susceptible de tomber pendant l’attraction). Il peut alors lancer le manège grâce au tableau de commande.

J’en prends pour combien ?

Il n’existe pas de cursus spécifique. Mais il est généralement demandé un Brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateurs (Bafa) délivrés par la DRJSCS de sa région après 4 à 5 semaines de formation.

Le candidat idéal ?

Attentif aux règles de sécurité. Parler une langue étrangère est un plus.

Les plus ?

Dans les grands parcs, ils sont logés sur place et bénéficient de tarifs avantageux sur les loyers, et la nourriture.




Les moins ?

C’est un métier assez répétitif. Sur une attraction à sensation, les procédures sont toujours les mêmes : accueil du public, vérification des attaches de sécurité, lancement de l’attraction.

Je travaille quand ?

35 à 39H réparties du lundi au dimanche.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Mais, les recrutements sont essentiellement saisonniers, de courtes durées.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1300 euros.

DR Daplaza

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir opérateur d’attractions”

Aller à la barre d’outils