Devenir chef de produits touristiques

C’est quoi ?

Le concepteur des voyages. Il crée les séjours, circuits, croisières ou safaris vendus par les tour opérators et les voyagistes. Une fois qu’il a choisi une destination, il part sur place pour tester la qualité, le prix ou encore l’originalité des hôtels, restaurants, activités et itinéraires. Il fait sa sélection, négocie les tarifs et fabrique une formule de voyage qui sera proposée aux clients.

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. D’abord 2 ans pour obtenir le BTS « ventes et productions touristiques ». Puis 3 ans dans une école spécialisée en tourisme qui propose une spécialisation en chef de produit (EPH à Paris, Escaet à Aix en Provence…). Il faudra passer des tests écrits et un entretien pour les intégrer.

Le candidat idéal ?

Un brin routard, il doit également savoir se mettre à la place des clients et anticiper leurs demandes (l’hôtel est-il bien placé ? Y’a-t-il un coffre pour y ranger ses bijoux ? est-il facile de louer une voiture…).

Les plus ?

Voyager en France et dans le monde.




Les moins ?

Pas facile de concilier vie de famille et vie professionnelle lorsque l’on est souvent en déplacement.

Je travaille quand ?

35H par semaine quand il est à son bureau. En déplacement, il ne compte pas heures, il doit tester un maximum d’hôtels, de restaurants, ou d’activités par jour.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Que ce soit chez les voyagistes ou les tour opérators, les postes sont limités et les places très chères.

Combien je gagnerai par mois ?

A partir de 2000 euros (débutant)

DR Drahkrub

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils