Interview d’un développeur web

Sébastien Picot développeur web free lance à Chamonix (74)

Comment êtes-vous devenu développeur web ?

Assez étrangement, j’étais réfractaire à l’informatique pendant mes études. À la fin de ma formation de commercial, j’ai commencé à m’intéresser à l’aspect visuel des sites internet, tout particulièrement à la création d’animations en flash. Au départ, j’ai contacté des particuliers qui déposaient leurs annonces immobilières en ligne, en proposant de leur créer un site. L’idée était de leur offrir plus de visibilité. Je me suis pris au jeu et je me suis passionné pour ce métier. Du coup, j’ai ressenti le besoin de m’améliorer techniquement. Je me suis lancé dans une formation en alternance. Puis je suis resté quatre ans dans l’agence qui m’employait durant mes études.

Comment a évolué votre métier ?

L’informatique et le métier de développeur web évoluent très vite. Il y a encore six ou sept ans, on travaillait uniquement sur des sites qui devaient s’afficher sur des ordinateurs classiques. Aujourd’hui, ils doivent être compatibles avec les tablettes tactiles et les téléphones portables. En outre, nous travaillons de plus en plus sur la programmation des applications pour les smartphones. Il faut donc constamment être au courant des dernières évolutions techniques (langages informatiques) et technologiques (tablettes tactiles, écrans 3D, ordiphones…).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils