Devenir charpentier

C’est quoi ?

L’artisan qui fabrique et assemble l’ossature d’un bâtiment. Tout commence dans son atelier. Avec son client, il choisit d’abord les essences de bois. Puis, à partir des plans de l’architecte, il découpe et façonne au millimètre près les poutres et planches qui constitueront le squelette du bâti. Il se rend alors sur le chantier pour assembler et fixer tous les éléments, du sol au toit.

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e pour obtenir un CAP « charpentier bois » dans l’un des 112 Centres de formation des apprentis (CFA) répartis en France. On accède à ces formations sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Précis et rigoureux. Il doit s’assurer que les éléments assemblés sont solidement fixés. La charpente d’une toiture doit par exemple supporter le poids des tuiles qui peut être considérable. Gare aux malfaçons !

Les plus ?

Il existe 1000 façons de soutenir une toiture. L’assemblage des poutres est très différent d’un chantier à l’autre. C’est un métier captivant et diversifié.




Les moins ?

Travailler en hauteur est assez périlleux en raison du risque de chute.

Je travaille quand ?

Tout dépend de la durée du chantier. Il faut compter environ 8h par jour du lundi au vendredi ou au samedi. Il se lève généralement tôt pour se rendre sur le chantier.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup ! Les charpentiers sont indispensables à la construction d’un bâtiment. Les débouchés sont donc nombreux dans les entreprises de travaux. Il est en outre possible de s’installer à son compte. Il faut alors trouver des chantiers et avoir quelques compétences en comptabilité.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1300 euros.

DR Bpickartz

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils