Devenir grutier

C’est quoi ?

Le pilote des grues. Installé dans sa cabine, il transfère les éléments de construction lourds et imposants d’un point à l’autre du chantier. Il approvisionner ainsi en matériaux les ouvriers qui travaillent au sol. Pour des immeubles de plusieurs étages, il s’agit par exemple de monter les poutres métalliques aux différents niveaux. Il est aussi chargé de l’entretien de sa grue.

J’en prends pour combien ?

Environ une dizaine de jours à partir de 18 ans pour obtenir le Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (Caces). Sorte de permis de conduire pour grue, il se compose d’une partie théorique pour comprendre le fonctionnement et le mécanisme de la grue et d’une partie pratique. Aux côtés d’un instructeurs, il apprend à piloter et à maîtriser une grue. Le Caces est délivré par des organismes agréés par l’État. La France en compte une centaine.

Le candidat idéal ?

Il n’est pas sujet au vertige, car le grutier a plusieurs dizaines de mètres de vide sous les pieds. Et à 70m de hauteur, le vent peut faire bouger la structure.

Les plus ?

Le panorama depuis la cabine de pilotage.




Les moins ?

Le grutier a une sacrée responsabilité sur les épaules. Il doit faire attention à ne pas blesser les ouvriers au sol.

Je travaille quand ?

De 7h à 8h par jour du lundi au vendredi ou au samedi pendant la durée du chantier.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup ! Les entreprises de travaux manquent de grutiers. Ils peuvent en outre être embauchés pour piloter les grues dans les ports.

Combien je gagnerais par mois ?

Entre 9 et 13 euros de l’heure

DR KoS

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils