Devenir maçon

C’est quoi ?

Celui qui construit les murs d’une maison ou d’un bâtiment. A partir des cotes, c’est-à-dire des dimensions, spécifiées sur les plans de construction, il coule le béton, assemble les briques, les pierres ou encore les parpaings, selon les matériaux choisis par son client ou l’architecte. Il doit s’assurer que les murs sont bien droits et suffisamment épais. Une fois les murs montés, à lui de le recouvrir, le cas échéant, de crépis.

J’en prends pour combien ?

3 ans après la 3e pour décrocher un bac professionnel « technicien du bâtiment, organisation et réalisation du gros œuvre ». Environ 130 Centres de formation des apprentis (CFA) préparent ce diplôme en France. On y accède sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Il a une bonne condition physique ! Le maçon doit transporter les parpaings d’un endroit à l’autre du chantier et travaille le dos courbé pour construire le mur.

Les plus ?

Travailler en équipe avec les différents corps de métier qui interviennent sur le chantier comme les électriciens ou les plombiers.




Les moins ?

Travailler en extérieur dans le froid ou sous la pluie.

Je travaille quand ?

7 à 8h par jour du lundi au vendredi ou au samedi pendant toute la durée du chantier. Il se lève généralement tôt pour se rendre sur le chantier.

Y’a de la place pour moi ?

Oui, beaucoup ! Les entreprises du BTP recherchent très régulièrement de nouveaux bras pour leurs chantiers. Il est en outre possible de se mettre à son compte. Il faudra alors se constituer une clientèle.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1200 euros (débutant).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir maçon”

Aller à la barre d’outils