Devenir terrassier

C’est quoi ?

L’ouvrier qui prépare le terrain avant la construction d’un bâtiment. Sur le chantier, aux manettes de son tractopelle ou de son bulldozer, il a pour mission de remblayer, d’aplanir et d’égaliser la parcelle sur laquelle le bâtiment sera construit. Le terrain doit être parfaitement stable. Avec pelles et pioches ou à bord d’un engin de travaux publics, il s’occupe également de creuser les tranchées pour les canalisations d’eau et de gaz. Enfin, dans les carrières, il charge les camions de terre. Elle est ensuite transportée sur les chantiers pour le terrassement.

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e pour décrocher un Certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) « conducteurs d’engins travaux publics et carrières ». Environ 40 centres de formations des apprentis préparent ce diplôme. On y accède sur examen du dossier scolaire.

Le candidat idéal ?

Attentif, il doit manipuler le tractopelle avec précaution lorsqu’il creuse une tranchée pour éviter de percer une canalisation d’eau ou plus grave, de gaz.

Les plus ?

Piloter des engins sophistiqués truffés de manettes et de commandes en tout genre, comme les tractopelles, ou les bulldozers.




Les moins ?

Certaines tâches, comme charger les camions de terre, sont répétitives.

Je travaille quand ?

Environ 35 heures par semaine réparties du lundi au vendredi, voire au samedi. Il se lève généralement tôt pour se rendre sur le chantier ou dans les carrières.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup ! La mécanisation s’est imposée sur les chantiers. Les débouchés sont donc nombreux pour les terrassiers conducteurs d’engins dans les entreprises de travaux publics.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1300 euros.

DR Mattes

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils