Devenir monteur de film

C’est quoi ?

Celui qui donne vie à un film. Devant ses écrans d’ordinateur, il sélectionne les scènes intéressantes parmi les dizaines d’heures d’images tournées – les rushes. A lui ensuite de les assembler et d’imprimer un rythme au film, en collaboration étroite avec le réalisateur.

J’en prends pour combien ?

Au moins 2 ans après le bac pour décrocher un BTS (Brevet de technicien supérieur) « métiers de l’audiovisuel option montage et postproduction ». Il existe également le diplôme d’études supérieures de réalisation audiovisuelle option montage préparé en 3 ans dans trois écoles en France (Paris, Nice, Rennes). On y accède sur dossier et après des épreuves écrites.

Le candidat idéal ?

Créatif et organisé pour ne pas se perdre dans les dizaines d’heures d’images tournées sur un long-métrage.

Les plus ?

Les relations privilégiées avec le réalisateur (cf. interview)

Les moins ?

La frustration de passer des scènes intéressantes à la trappe pour respecter la durée du film.

Je travaille quand ?

Il faut généralement compter au moins 3 mois de montage pour un long-métrage.

Y’a de la place pour moi ?

Peu dans le cinéma ! Mais les chaînes de télévision recherchent régulièrement des monteurs pour des téléfilms, documentaires, émissions…

Combien je gagnerai par mois ?

Environ 1300 euros par semaine (débutant).

Join the Forum discussion on this post

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils