Devenir réalisateur de cinéma

C’est quoi ?

Le chef d’orchestre sur un tournage. Prises de vue, décors (artificiels, naturels), direction des acteurs, effets spéciaux… le réalisateur s’occupe de tout le côté artistique sur un plateau. Quand toutes les scènes ont été tournées, il travaille en collaboration avec le monteur pour les assembler et donner naissance au film qui sera projeté.

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac. 3 ans dans une école de cinéma (ENS-Louis Lumière, La Fémis…). On y accède sur concours (épreuves orales, écrites et pratiques) après deux années d’études supérieures (BTS audiovisuel…) ou de classe préparatoire.

Le candidat idéal ?

Créatif, il a une main de fer dans un gant de velours pour obtenir ce qu’il souhaite des acteurs et des équipes techniques.

Les plus ?

La reconnaissance du public.




Les moins ?

La pression sur les délais. Les dépassements coûtent très chers aux producteurs.

Je travaille quand ?

Sur un film, le réalisateur ne compte pas ses heures.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Il faut bien souvent passer par assistant réalisateur avant de se voir confier les commandes d’un film.

Combien je gagnerai par mois ?

A partir de 1200 euros par semaine. Le réalisateur touche également un pourcentage sur les recettes du film au titre de ses droits d’auteur

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils