Devenir régisseur général de cirque

C’est quoi ?

Le responsable de toute l’organisation de la tournée et du spectacle. Son, lumière, costumes, acheminement du matériel entre les villes, il met son nez partout et veille à ce que chaque détail soit bien réglé. Il s’occupe également du confort de tous les acteurs du spectacle (artistes, techniciens…). En relation avec les autorités municipales, c’est aussi à lui d’obtenir toutes les autorisations nécessaires à l’installation du cirque dans une ville.

J’en prends pour combien ?

Il n’existe pas vraiment de formation pour devenir régisseur général. Le métier s’apprend généralement sur le tas. Certaines universités proposent toutefois un master en management des spectacles vivants préparé en 5 ans (Brest, La Sorbonne…).

Le candidat idéal ?

Superorganisé !

Les plus ?

Le métier et les tâches à effectuer sont extrêmement variés.




Les moins ?

Une grosse pression sur les épaules. Du technicien à l’artiste, il doit tout coordonner.

Je travaille quand ?

Toujours sur le pont, le régisseur ne compte pas ses heures.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! De nombreux cirques ne peuvent recruter un régisseur général faute de budget.

Combien je gagnerai par mois ?

1500 euros (débutant).

DR JGHowes

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils