Devenir expert d’assurances

C’est quoi ?

Comme un policier, il mène son enquête après un incendie (interroger les victimes, les témoins, déterminer l’origine du feu, …). Il doit distinguer les vraies victimes de ceux qui mettent le feu volontairement à leurs biens pour escroquer l’assurance. Il évalue aussi le montant des dommages.

J’en prends pour combien ?

Un BTS (bac+2) ou une licence professionnelle (bac+3) en assurance peuvent suffire. Mais le mieux est d’intégrer une école de commerce (sur concours) après deux ans de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Les études durent 3 ans avec une spécialisation en assurance en dernière année.

Le candidat idéal ?

Il a de bonnes qualités relationnelles. Il faut savoir démêler le vrai du faux dans les propos des personnes interrogées et leur tirer les vers du nez.

Les plus ?

Les assurances ont des clients répartis sur l’ensemble du territoire, ce qui peut l’amener à voyager aux 4 coins de la France.




Les moins ?

Les personnes qui ont tout perdu dans un incendie peuvent devenir agressives, surtout quand il y a de l’argent en jeu (indemnisation).

Je travaille quand ?

Il peut être appelé à toute heure du jour et de la nuit pour enquêter sur un feu.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Assureurs et cabinets d’expertise recrutent. Il est aussi possible de monter son propre cabinet.

Combien je gagnerai par mois ?

Entre 1500 et 2500 euros (débutant).

DR M Dhifallah

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils