Devenir technicien de la police scientifique

C’est quoi ?

Dans un des 5 laboratoires de police scientifique en France, il analyse les prélèvements (essence, empreintes, …) effectués sur le lieu d’un incendie. Sa mission, savoir d’où est parti le feu, si des produits chimiques ont été utilisés pour l’alimenter (essence, …) et déterminer si une personne l’a volontairement allumé ou si c’est un accident.

J’en prends pour combien ?

3 ans après le bac. La sélection se fait sur concours national ouvert à tous titulaires d’un BTS ou d’un DUT de sciences (chimie, physique, mathématiques, …). Le concours réussi, le candidat effectue un stage noté d’1 an dans un laboratoire.

Le candidat idéal ?

Il est extrêmement minutieux ! Il faut examiner avec soin les lieux d’un incendie, les prélèvements effectués et ne rien laisser passer, car chaque détail a son importance.

Les plus ?

Traquer et découvrir la vérité d’indice en indice.




Les moins ?

Le travail répétitif. Les techniciens sont très spécialisés (chimie, physique, …), et analysent souvent les mêmes types de prélèvements.

Je travaille quand ?

En roulement : une semaine sur le terrain (collecte), une semaine de labo (analyse) et une semaine de bureau (rapport).

Y’a de la place pour moi ?

Les places sont limitées : entre 30 et 40 postes selon les années.

Combien je gagnerai par mois ?

1.800 euros par mois (débutant).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils