Devenir paysagiste

C’est quoi ?

Un architecte pour jardins et espaces verts. Dans son bureau, il imagine, dessine et crée des projets en fonction de ce qu’on lui a commandé (jardins publics, privés, terrains de jeux, parcs…). Lorsque ses idées ont été retenues par ses clients, il peut superviser et contrôler les travaux.

J’en prends pour combien ?

6 ans après le bac pour obtenir le diplôme d’architecte paysagiste délivré par le gouvernement. La principale école qui prépare ce diplôme en France est l’ENSP (Versailles, Lille, Bordeaux, Marseille). On y accède sur concours après 2 années d’études post-bac. Les beaux arts, le BTS horticulture ou encore la classe préparatoire aux écoles d’architecture constituent un atout majeur pour réussir le concours d’entrée à l’ENSP.

Le candidat idéal ?

En plus d’être créatif, il est indispensable de savoir dessiner.

Les plus ?

La grande diversité des aménagements à réaliser : jardins, places, restauration de parcs historiques…




Les moins ?

Le métier peut être frustrant. Faute d’entretien, certains aménagements sont complètement laissés à l’abandon dénaturant tout le travail du paysagiste.

Je travaille quand ?

Le paysagiste ne compte pas ses heures lorsque le bouclage d’un projet approche.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les 70 à 75 diplômés qui sortent chaque année de l’ENSP trouvent facilement un emploi.

Combien je gagnerais par mois ?

2.500 euros (débutant).

DR Base

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir paysagiste”

Aller à la barre d’outils