Devenir pépiniériste

C’est quoi ?

Un spécialiste des arbres et des arbustes. Au début de l’automne, il prélève des boutures qu’il cultive en serres ou dans des pots jusqu’aux beaux jours pour les arbustes. Concernant les arbres, le processus est plus long et peut durer plusieurs années. Durant toute cette période, il prend soin de ses plantes, les taille, les arrose, les protège des parasites… Lorsque ces végétaux sont arrivés à maturité, il se charge de les vendre aux clients qui se rendent dans sa pépinière.

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e en CAPA ou BEPA « productions horticoles option pépinière ». Une centaine d’établissements prépare ces diplômes en France.

Le candidat idéal ?

Il a le sens du contact. Le pépiniériste vit de la vente de ses plantes. Il doit pouvoir conseiller au mieux sa clientèle (où placer les plantes par rapport au soleil, comment et quand les entretenir).

Les plus ?

Travailler au grand air.




Les moins ?

Dans les grandes enseignes, le côté commercial du métier à tendance à prendre le pas sur la culture des plantes.

Je travaille quand ?

Selon le rythme des saisons pour ce qui est de la production d’arbres et d’arbustes. Concernant son activité commerciale, il travaille généralement 35 heures du lundi au samedi.

Y’a de la place pour moi ?

Oui beaucoup, notamment dans les jardineries. Le pépiniériste peut aussi s’installer à son compte. Reste à se faire une clientèle.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.300 euros (débutant).

DR Nuneza25

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils